Jump

Blogue

Un CV pour vous démarquer

Saviez-vous que les recruteurs prennent en moyenne entre 6 et 10 secondes pour parcourir un CV lors de la lecture initiale?

Qu’est-ce qui vous attire dans vos décisions d’achats? Le manuel de l’utilisateur, ou bien les caractéristiques et bénéfices qui vont satisfaire vos besoins des différentes options qui s’offrent à vous?

Lorsque vous magasinez, qu’est-ce qui vous incite à entrer dans un commerce? La vitrine ou bien ses états financiers?

Votre Curriculum Vitae est votre carte d’affaires, votre vitrine. C’est votre opportunité d’attirer l’attention du recruteur et de l’employeur et leur donner le goût d’en savoir plus sur vous, et non de décrocher l’emploi du premier coup. Il faut donc aller droit au but, en y incluant les informations importantes, qui vous démarqueront des autres candidats.

Voici quelques trucs utiles afin de vous permettre de réviser votre CV.

 

Les types de CV

Nous retrouvons 3 types de CV. Selon votre objectif de recherche d’emploi, basé sur vos ambitions de carrière, vous pourrez ainsi adapter le style en conséquence.

  • Chronologique : Lorsque votre cheminement démontre une évolution au sein d’une entreprise ou secteur d’activité, et que vous désirez continuer dans la même voie (plus récent au plus ancien)
  • Par compétences : Lorsque vous avez peu d’expérience dans le domaine recherché (début ou transition de carrière) afin de mettre en valeur les compétences nécessaires au poste convoité
  • Mixte : Comme son nom l’indique, une combinaison des 2 types de CV précédents. C’est le plus commun et, personnellement, celui que je préfère car donne une excellente perspective du premier coup d’œil.

 

Une mise en page simple pour une lecture facilité 

Nous lisons habituellement de gauche à droite, de haut en bas. Certains CV ont un look qui, au premier coup d’œil, semblent intéressants, avec une colonne à gauche, ou même 2 colonnes (gauche, droite et section principale au centre). Ce format brise cependant le rythme dans la lecture et présente le risque que certaines informations cruciales ne soient pas lues. De plus, cette mise en page risque d’être rejetée ou mal reconnue lorsque traitée par certains systèmes automatisés.

Un CV efficace sera sobre, facile à lire et attirera l’attention sur les éléments importants:

  • Être aéré, clair et concis avec les sections clairement délimitées
  • Pouvoir se présenter idéalement sur 2 pages (maximum 3)
  • Sans faute d’orthographe ou de frappe (faites-le lire par quelqu’un d’autre avant de l’envoyer)
  • Porter l’emphase sur ce qui vous démarque par rapport aux autres candidats
  • Ne présentant que des faits véridiques

Les sections les plus importantes :

  • Vos coordonnées – Je suggère dans l’entête de la première page pour maximiser la mise en page
  • Objectifs de carrière – Si ceux-ci diffèrent des emplois précédents ou que vous désirez mettre en valeur un objectif personnel/professionnel. Ne décrivez pas votre parcours professionnel, car la suite du CV est là pour ça
  • Compétences : J’y reviens plus bas
  • Expériences de travail : J’y reviens également!
  • Études et formations : Pour les diplômés récents, cette section peut même se trouver plus haut dans le CV
  • Autres qualifications, associations, implication sociale, etc.
  • Centres d’intérêts et loisirs
  • Références : N’inscrivez pas cette section, mais ayez toujours une liste prête. Surtout, n’indiquez pas la section en inscrivant « Sur demande », car cela l’est déjà par défaut

 

Les compétences : l’opportunité de créer un intérêt immédiat

C’est votre cheminement de carrière, le trait d’union de vos expériences, qui fait de vous la personne que vous êtes aujourd’hui, mais également qui met en valeur ce que l’employeur recherche.

Il faut donc créer un impact ici-même, car c’est votre « étiquette ». Je recommande entre 8 et 10 compétences afin d’être concret (plusieurs peuvent être regroupées ensemble).

Utilisez des verbes dans l’identification des compétences pour souligner que c’est vous qui les avez réalisées, dans de courtes phrases n’excédant pas une ligne pour chaque point de forme.

Exemple :

« Démontré un leadership d’équipes multidisciplinaires » a un meilleur impact que d’indiquer seulement « Leadership »

Indiquez les compétences qui sont en lien avec le poste convoité et idéalement, dans l’ordre prioritaire que l’employeur recherche. Les mots-clés sont importants autant pour le lecteur, dont l’œil recherchera ces termes, que les systèmes automatisés. Mais toujours en n’apportant que les compétences que vous possédez réellement – car vous devrez répondre à des questions à développement en entrevues!

Autre exemple :

Si c’est un travail autonome avec très peu d’interactions, « Travail d’équipe » n’est peut-être pas ce que vous désirez démontrer, du moins pas en haut de la liste de compétences. Si dans ce cas vous désirez l’indiquer, décrivez pourquoi selon vous c’est important. Dans cet exemple, ce pourrait être « Collabore activement au succès de l’équipe par le partage d’information et de meilleures pratiques »

 

Vos expériences de travail : la preuve de vos compétences

Une des causes des CV possédant trop de pages repose dans le fait que les gens décrivent les tâches qu’ils effectuaient.

C’est plutôt le moment de démontrer votre maîtrise des compétences indiquées dans la section précédente.

Dans les premières lignes de chaque expérience, présentez des résultats concrets en évitant les détails sur la façon que les vous avez réalisés. Rappelez-vous que vous désirez donner une bonne première impression pour pouvoir décrocher des entretiens téléphoniques et en personne.

Exemples :

« Gestion d’un portefeuille de comptes majeurs d’une valeur de $12M annuellement » aura meilleur impact que « Responsable de comptes majeurs assignés »

« Gestion d’une équipe de 12 représentants à travers le Canada, avec un taux de roulement nul dans les 5 dernières années » au lieu de « Gestion de 12 représentant » démontre ainsi votre leadership, capacité de gérer à distance et d’engager vos équipes vers des objectifs communs.

Si en plus, la ligne suivante ressemble à « Croissance annuelle des 3 dernières années en ventes entre XX% et XX% et des profits de X% à XX% » viendra renforcer que vos êtes axé sur les résultats – beaucoup plus que seulement « Croître les ventes et les profits de l’équipe »

Autre exemple :

Est-ce que « Faire des soumissions » vous démarque d’autres candidats?

À l’inverse ‘’Taux de conversion de XX% des soumissions dans un contexte de saturation de marché’’ dévoile plusieurs qualités telles que : compréhension des besoins des clients, organisation et efficacité du travail, rigueur dans les suivis, et va inciter le recruteur à ‘’ha oui? Je veux savoir comment il/elle a fait!’’

Par la suite, vous pouvez inclure quelques responsabilités, qui ne peuvent être quantifiées, mais que vous croyez qui vous démarquent et sont importantes pour le poste convoité.

Si vous hésitez, posez-vous cette simple question : est-ce que cette responsabilité me démarquera des autres candidats?

 

Un CV pour chaque poste

Chaque entreprise et chaque poste ont des besoins et particularités spécifiques, nécessitant des aptitudes et compétences souvent similaires d’une entreprise à une autre, mais à différents niveaux.

C’est pourquoi il est important de lire la description de chacun des postes pour lequel vous avez un intérêt, afin d’adapter votre CV selon le poste désiré et vos compétences. De faire une recherche sur l’entreprise est également fortement suggéré.

Il serait donc normal qu’un CV soit attribué pour chaque emploi postulé, ou du moins des versions avec de légères modifications si nécessaire.

Ayez un CV générique sur lequel vous pouvez indiquer toutes vos compétences, résultats et accomplissements – ne vous limitez pas! Cette version pourra avoir 4, 5, 6 pages ou plus – il ne sera jamais envoyé, il sera un peu comme votre banque d’informations.

À partir de ce CV, vous pourrez créer de nouvelles versions, en choisissant les éléments adaptés au poste voulu.

Par exemple, si vous êtes un directeur avec une expérience à l’international, un questionnement se dresse sur la mise en valeur ce cet aspect dans votre CV si l’employeur n’a qu’une empreinte régionale. À moins que vous ayez identifié qu’il désire développer le marché international à moyen ou long terme.

 

En résumé, le CV doit créer le désir au recruteur / employeur d’en savoir plus sur vous et de vous faire passer à la prochaine étape.

Pour se faire, il vous faut comprendre ce en quoi le poste consiste et comment vous pourriez faire une différence – et l’exprimer!

 

Steeve Pinard

Consultant en recrutement

514-261-2387